100 Trucs Ni Muche

Nous vivons une époque riche en contradictions dans laquelle on tenterait de nous faire croire que tout ce qui a trait au vivant est régi par le domaine économique. Ainsi les campagnes désertées engorgeraient les villes qui seules fournissent de l’emploi ; à l’inverse la recherche d’une nature sublimée semblerait reconquérir certains esprits…Il s’agit pour nous, Cie de spectacles vivants de contribuer à relever un défi d’un enjeu majeur se résumant en quelques mots : ouvrir en soi les espaces des possibles.
Osons l’intemporalité, l’absence de logique rationnelle, le chaos pour que jaillisse la vie.

En savoir plus à propos de 100 Trucs Ni Muche

Actualités

FORMATION

Reprise en septembre 2016/ Programme en cours

Stages de Théâtre Adultes/ Adolescents à partir de 16 ans

Ateliers de Théâtre Enfants: 2 groupes de 5 à 10 ans

Ateliers parents/ enfants

ÉVÉNEMENTS

« Striknine dans le Burn Out » solo de clown pour ADULTES joue à Aurilliac

Le 9 septembre 2016, première de la nouvelle création à destination de la petite enfance

« Moi, je danse » à Erbray à 9h45

Le 9 décembre, « Moi, je danse » au Multi accueil de Chauvigny

CRÉATIONS 2016

« MOI, je danse » à destination de la petite enfance

En partenariat avec 2 Associations du R.A.M de Châteaubriant. Résidence du 5 au 8 septembre 2016.

Avec le soutien de la commune d’Erbray.

« Ici »(titre provisoire) à destination de la petite enfance

En résidence  du 19 au 22 octobre. En partenariat avec le Multi accueil de Chauvigny

 

Pour tous renseignements, vous pouvez nous contacter au 0782636230

Interview sur HgoachTV:

http://hgoah.tv/video/blandine-massard-100-trucs-ni-muche-05092015/

 

 

Et aussi…

Avec une immense tristesse, nous accompagnons Cécile Naud, artiste au pluriel: conteuse, comédienne, chanteuse vers les ondes lumineuses de » l’Après ». Elle nous a quitté le 31 mars dernier. Cécile fût co -fondatrice de la Cie 100 Trucs Ni muche et y a œuvré pendant plus de 10 ans.

phrase du mois:

«Tous les hommes ne sont pas capables de grandes choses, mais tous sont sensibles aux grandes choses. » – Alfred de Musset